Par Jacques Ferber (Sol)

Ceux qui avaient prédit des cataclysmes physiques de type fin du monde pour le 21 décembre 2012 en seront à leurs frais… Il n’y a pas de comète en vue qui pourrait s’écraser sur la terre, et les gigantesques cataclysmes prévus par des pseudo-spirituels qui font commerce de la crédulité n’ont pas commencé leurs effets. Certains diront bien entendu que c’est grâce à leurs prières que tout a été évité. La capacité de l’être humain à se raconter n’importe quoi et à vouloir croire à la magie ne cesse de m’émerveiller…

Mais sur un plan plus profond, dès qu’on dépasse le plan de la matière et qu’on regarde ce qui se passe depuis une perspective plus vaste, cette fin d’année 2012 est le symbole d’une transformation puissante et d’une véritable renaissance.

Des arbres s’écrasent…

Le bulletin météo de la fin du monde

Lorsqu’on qu’on regarde les actualités, il n’y a pas de quoi (a priori) se réjouir: guerres, pollution, réchauffement climatiques, riches qui veulent en avoir toujours plus (comme le montre entre autre l’évasion fiscale), financiers qui n’ont de cesse d’en rajouter pour que les pauvres payent (ex: la Grèce), misère dans tellement de pays, compétition industrielle totalement folle, etc…  Et tout cela s’accélère…

Mais cela ne sont que des arbres qui tombent, même si ces arbres font beaucoup de bruit. Les médias, et d’une manière générale l’environnement standard, ne voit que les événements percutants. Pour être vu médiatiquement, un événement doit être violent, ou bien relevé de la sphère de ce que les journalistes sont capables de voir: la politique, la finance au jour le jour, les guerres, les attentats, les affaires, les mises en examens, etc.. Si vous écoutez les infos à la radio vous verrez la petitesse d’esprit des journalistes, qui tournent en boucle sur quelques sujets dont toutes les personnes éclairées se fichent comme d’une guigne, comme de savoir qui va être le patron de l’UMP ou qui va être mis en examen pour avoir commis des abus de biens sociaux. Tout cela relève de l’illusion standard, de la brume que produit la Matrice en nous faisant croire que tout cela est important. Et pendant ce temps là, nous nous stressons pour acheter les derniers cadeaux de Noël, afin d’engraisser quelques multinationales et de donner un peu plus de travail aux enfants chinois. C’est ça le mode de fonctionnement de la Matrice, un système de production et de transmission d’information qui ne parle pas des choses importantes, mais qui nous endort d’un côté pour ajouter de la peur de l’autre, afin de produire de la séparation et de la violence entre les êtres.

et pourtant il y a des forêts qui poussent.

Mais si on sort de ce brouillard, si on commence à voir les choses avec plus de recul, on constatera que tout cela n’est que l’expression d’un monde qui s’écroule, d’un système qui ne sait plus où il va et  fonce droit dans le mur avec une énergie incroyable. A côté de cela, quelque chose d’autre émerge. Une poussée fraîche commence à s’exprimer et peut être observée en de nombreux endroits, et notamment sur certains espaces d’Internet. A condition bien sûr d’être capable de voir et de s’intéresser à ces choses que les médias classiques occultent, ce qui s’exprime est quelque chose d’incroyable: une révolution puissante est en marche, soutenue par une nouvelle génération d’être, une mutation profonde de notre mode de fonctionnement individuel et collectif, pour vivre et co-créer ensemble un monde nouveau.

Et quelque part, c’est déjà là, bien que cela ne soit pas encore très visible. Je vois de plus en plus autour de moi, des jeunes qui portent une lumière incroyable et qui sont mus par un désir impérieux de se consacrer à la planète, qui cherchent avec leur coeur et leur tête à créer un monde meilleur, plus juste, plus fraternel, ou l’autre n’est plus vécu comme l’adversaire ou le rival, mais comme le partenaire. Ces jeunes sont souvent brillants et comprennent très bien les théories scientifiques (bon, c’est vrai que beaucoup de ces jeunes que je rencontre sont à la fac des sciences, donc…), mais en plus ils sont ouverts à une autre dimension, celle de l’être… J’ai même rencontré des jeunes « mini-maîtres », des adolescents, garçon ou fille, qui ont déjà eu des expériences d’éveil et qui voient le monde avec un regard large. Ils se sentent connectés à quelque chose de plus grand qu’eux. Leur lumière est incroyable et est visible par ceux qui voient. Mais ils ne sont pas encore très nombreux et se vivent comme différents des autres. Comme me le disait H, l’une de ces jeunes: « je me sens vivante. Et je vois bien que les autres ne le sentent pas. Du coup, ils se prennent la tête avec plein d’histoires sans importance, comme de se plaindre de tout ou de passer son temps à savoir qui est en couple avec qui… »

Ces jeunes sont le fer de lance d’un nouvel état d’esprit, qui va avoir des conséquences énormes dans  les décennies qui viennent. Ils sont des porteurs naturels de la Conscience et de l’Amour, ces deux aspects s’exprimant ensemble comme les deux faces d’une même pièce. Et le 21 décembre 2012, est le moment de transition, le point de départ de cette nouvelle ère, portée par un nombre de plus en plus grand de personnes dans le monde. Bientôt nous arriverons au « point critique » (tipping point), ce moment caractéristique des systèmes complexes à partir duquel un processus s’emballe et s’auto-amplifie afin de créer ce qu’on appelle une transition de phase, le système passant d’un régime de fonctionnement à un autre. Et c’est ce nouveau régime de fonctionnement, fondé sur la Lumière, la Conscience et l’Amour, que nous sommes appelés à fortifier, soutenir et faire croître. La Vie, lorsqu’elle doit passer à une autre phase appelle des individus comme vous et moi pour que cette nouvelle conscience s’exprime. Cela s’est déjà passé plusieurs fois dans l’histoire occidentale, notamment lors de l’avènement du Christianisme, lors de la Renaissance et du Siècle des Lumières, mais cette fois, du fait de l’accélération temporelle, cette transformation va s’effectuer beaucoup plus rapidement.

Une ère nouvelle de conscience. Qu’est ce que cela signifie? D’une manière générale, nous fonctionnons à partir de l’ego, c’est-à-dire à partir d’un comportement relativement infantile, porté par nos peurs. Nous cherchons à accroitre nos biens, à avoir plus de sécurité, à combler nos manques d’amour par de la nourriture ou des relations, à faire la fête pour se « laver la tête ». Mais tout cela, nous le voyons bien, ne peut masquer ce vide intérieur, ce gouffre dont nous sentons confusément la présence. C’est ce que Pascal appelait le divertissement. Ce type de divertissement ce n’est pas vivre pleinement, mais éviter notre être profond. Et le chemin psycho-spirituel consiste tout simplement à se reconnecter à cette source.

La Conscience-Amour c’est changer de mode de fonctionnement pour être guidé par l’âme et non plus par l’ego. C’est reconnaitre notre caractère spirituel en nous-mêmes d’abord, mais aussi en chacun des êtres que nous croisons. L’âme, on peut la voir comme une parcelle de lumière divine incarnée dans un corps humain. Elle cherche à s’exprimer et à se faire entendre à partir de la Joie, du Don et l’Amour, même si c’est souvent l’ego, mû par les peurs, les blessures, les vengeances et les petitesses qui gagne et qui nous dirige. L’âme se vit comme un oiseau en cage dans un corps-mental qui ne la reconnaît pas. Elle nous appelle, nous sonne, nous plonge parfois la tête la première dans une vitre pour que nous puissions la voir. Elle nous inspire nos meilleurs actes, nos plus grandes pensées, nos réalisations les plus abouties. Elle se glisse parfois dans quelques minutes d’intimité, ou dans un échange de regards complice avec un(e) inconnu(e) dans la rue. Elle est l’élan qui nous pousse à donner aux nécessiteux, à nous occuper de ceux qui ont besoin de nous, à transmettre la connaissance à ceux qui aspirent à savoir, à abreuver ceux qui ont soif. L’âme est très personnelle, mais elle agit toujours pour le bien collectif. C’est elle qui inspire les grandes créations aux artistes, elle qui parle au travers de la bouche des prophètes, elle qui guide la main du protecteur. L’âme est reliée à toutes les âmes et se vit en permanence dans la connexion et la reliance. Immortelle, elle n’a peur de rien, et notamment pas de la mort qui n’est qu’une expérience pour elle, car elle se sait reliée à l’ensemble de la Création, comme le fruit qui tombe de l’arbre se sait porteur de nouvelles graines.

Et cette nouvelle ère, sera donc celle de l’âme, d’une autre manière de vivre, de nous relier les uns aux autres, de vivre ensemble. Une ère où le don sera aussi évident que peut l’être l’achat d’un bien aujourd’hui, une ère où, sans nous juger les uns les autres, nous nous apprendrons mutuellement à vivre à partir de l’enthousiasme et de l’Amour, et non de la peur et de la projection comme nous le faisons actuellement. Préparons nous à cette transformation et allons nous abreuver à la Source de l’énergie de création. C’est pour demain….

About the author
1 Commentaire
  1. Grand Merci Jacques ! magnifiquement exprimé
    J’ai rencontré un de ces jeunes étudiants ce vendredi : quelle Joie !

    Pour ton mot de la fin Je dirai même : c’est pour aujourd’hui !! ( et pour demain )
    Belle journée à toi
    Marc

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

EffacerSubmit